REGROUPEMENT DE RIVERAINS CONTRE

UN PROJET IMMOBILIER QUI NE RESPECTE

NI LE QUARTIER NI SES HABITANTS

Réunion Riverains/Cogedim du 16 mars

Cette réunion a permis de faire le point sur l’évolution du chantier en cours (rues Joséphine/Duret), ses nuisances et sur le chantier à venir (rue Vieillard).
Chantier Joséphine/Duret
Ce chantier se déroule conformément au planning prévu.
En ce moment pose du plancher du 3e étage.
Le gros œuvre sera fini en mai et la grue sera alors démontée.
Achèvement des travaux en décembre et livraison des appartements courant du 1er trimestre 2012.
Le démarrage du chantier est exceptionnellement autorisé à 7h00 (au lieu de 8h00) uniquement pour le coulage des planchers, soit 2 fois par semaine maximum jusqu’à la fin du gros œuvre.
Dernièrement certaines libertés ont été prises par rapport à cette règle : démarrage avant 7h00 et/ou démarrage avant 8h00 quasi quotidien avec le flux de camions associé.
Un rappel va être fait auprès de la société qui intervient pour :
-  Faire respecter le démarrage matinal (7h00) au seul coulage de plancher,
-  Veiller à limiter la nuisance sonore à partir de 7h00.

Concernant le flux important de camions le matin entre 7h00 et 9h00 qui entraîne de plus en plus souvent une congestion de la rue Duret et un blocage de la circulation du fait de la présence simultanée de plusieurs camions, un rappel va être fait pour que les camions soient calés sur des créneaux de livraison différents et/ou a minima qu’ils stationnent en zone tampon sur le boulevard pour laisser la libre circulation dans la rue Duret.
Quant aux vibrations provoquées par la circulation des camions, les fissures sur les habitations qui pourraient en résulter et la nuisance sonore engendrée, la Cogedim continue à dire qu’elle ne peut être l’interlocuteur des riverains sur ces questions à partir du moment où la mairie a autorisé le plan de circulation et que par ailleurs la chaussée n’est pas en très bon état. Pour autant, et en l’absence d’un représentant de la voirie (mairie de Bordeaux) pourtant invité à cette réunion,  la Cogedim accepte de faire un point avec la mairie sur ces problèmes afin d’essayer de trouver une solution qui pourrait passer par la pose de ralentisseur dans la rue Joséphine.
La Cogedim reviendra rapidement vers nous à ce sujet.

Pour information, un vol de matériel a été commis sur le chantier le week end du 12 et 13 mars.

Chantiers rue Vieillard
Avant même le début des travaux rue Vieillard, le stationnement est de plus en plus anarchique dans la rue du fait notamment du déplacement du stationnement de la rue Duret (avec la suppression d’une dizaine de place) et du besoin de stationnement supplémentaire lié aux sociétés intervenants sur le chantier. La Cogedim va également aborder ce point avec la voirie (service municipal) mais peu de solution semble envisageable mis à part un rappel au civisme de chacun.
Cette situation sera d’une certaine manière réglée dès le début des travaux rue Vieillard puisqu’une grande partie du stationnement dans la rue sera alors supprimée…

Les travaux rue Vieillard vont commencer avec le désamiantage du hangar situé au n° 11 pendant les vacances de pâques (il s’agit d’amiante non friable donc pas de dégagement de poussière).
Le désamiantage dans le second hangar (occupé actuellement par le Glob Théâtre et donnant sur la rue Jospéhine) ne commencera qu’en juin (une fois les bureaux du Glob réinstallés de l’autre côté de la rue).
La démolition des deux hangars rue Vieillard interviendra en juin.
En amont de ces deux chantiers qui n’en forment finalement qu’un seul, un expert judiciaire va passé chez les riverains les plus proches pour un état des lieux des habitations dans le cadre d’un référé préventif.
Les personnes concernées vont recevoir un courrier « officiel » en ce sens pour des rendez-vous à prévoir sur avril et mai. La liste des riverains concernés va nous être communiquée par la Cogedim.

Pour toute questions et/ou réclamation concernant ces différentes étapes et opérations, vous pouvez directement vous adresser à Céline CLAMONT, coordonnateur du chantier présente sur site 2 fois par semaine ( Celine.clamont@dekra.com / 06 03 47 15 34)

Planning chantier - Semaine du 10 au 14 janvier 2011


Dekra et Cogedim annoncent les interventions suivantes pour la semaine :

- Présence de la société SNEGSO (gros oeuvre) pour le coulage des planchers bas + montée des murs mitoyens en parpaings + coulage des poteaux poutres.
- Livraison du béton par camion toupie (une fois par jour)
- Livraison de ferrailles (au moins une fois par semaine). 
Une nouvelle opération de coulage de béton aura lieu mercredi 12. L'opération se déroule en deux temps. Coulage du béton le matin, talochage en fin d'après midi et dans la soirée avec intervention de "l'hélicoptère".Une nuisance sonore est à prévoir.
 
N'hésitez pas à nous signaler tout problème ou nuisance particulier lié à ces interventions.

Planning chantier - Semaine du 3 au 7 janvier 2011

Dekra et Cogedim annoncent les interventions suivantes pour la semaine :

- une opération de coulage aura lieu mardi 4 au matin pour le plancher bas du bâtiment C.
La fin d'après midi et le reste de la soirée seront réservés pour l'intervention de "l'hélicoptère".

- Pour le reste des opérations, livraisons de béton par toupies - journalier.
- Livraison de ferrailles (au moins une par semaine).

- Coulage des murs avec les banches.

N'hésitez pas à nous signaler tout problème ou nuisance particulier lié à ces interventions.

Changement de date pour le coulage de la dalle béton

L'opération prévue initiallement le 9/12 est déplacée au mardi 14 Décembre 2010. Ci-dessous le courrier adressé aux riverains par Dekra :

Madame, Monsieur,

Dans le cadre du chantier de l’Avant Scène (Rue Duret, Rue Joséphine), une opération de coulage du béton aura lieu le mardi 14 décembre au matin.

Arrivée de la pompe à béton le matin à partir de 7h00. Le coulage du plancher bas du rez-de-chaussée de la construction, se fera toute la matinée, jusqu’à 13 heures.

L’opération de « talochage » avec un hélicoptère thermique aura lieu dans le reste de la journée avec un débordement des heures allant jusqu'à très tard dans la nuit. L’opération se déroulera en plusieurs phases répétées. Il est prévu pour cette opération un créneau horaire de 16h à 02h du matin (le mardi 14).

Nous sommes conscient que cette opération risque d’apporter quelques nuisances et nous nous en excusons par avance.

Le coordonnateur Environnemental.
Céline CLAMONT

Point sur le chantier Cogedim (06/12/10)

La réunion organisée par Cogedim mercredi 1er décembre a permis de faire le point sur le chantier rues Duret/Joséphine.

Etaient présents à la réunion 1 représentant de la Cogedim, 2 représentants de Dekra, le consultant chargé du suivi du chantier (maîtrise d’œuvre exécution) et 3 représentants des riverains (Francis Viguera, Didier Colombo, Laurent Carré).
A déplorer l’absence de tout représentant de la mairie, qu’il s’agisse de Mme Delattre ou des services techniques.
Le déroulement du chantier est conforme au planning prévu :
-          -  La démolition est terminée
-          -  Les fondations sont terminées
-         -  Début du gros œuvre en cours

Le plancher bas du rdc en béton va être coulé cette semaine (a priori le 9 décembre).
Cette opération exceptionnelle va entraîner une organisation spécifique du chantier (le temps d’une seule journée) due aux contraintes de coulage et de séchage du béton.
Ainsi, une pompe à béton sera livrée dès 7h00 du matin. Les opérations de coulage et de talochage vont ensuite se succéder jusqu’à tard dans la soirée (heure de fin prévue vers minuit).
Un courrier d’information sur cette opération a été distribué par DEKRA (Céline Clamont) dans les boites aux lettres des riverains rue Duret, Vieillard et une partie de la rue Joséphine.
Cette opération se renouvellera à chaque pose de plancher soit 5 fois pour 5 niveaux. A chaque fois la date d’intervention sera communiquée par Cogedim/Dekra.
Les riverains présents à la réunion ont reconnu que pour l’instant les engagements pris par la Cogedim et les règles édictées pour l’organisation du chantier étaient globalement respectés ce qui permettait de limiter les nuisances.
Pour autant certaines inquiétudes et point de vigilance ont été relevés :
-         -  Vibrations importantes faisant trembler les habitations de manière significative rue Joséphine dues au passage des camions et au mauvais état de la route. La règle de circulation à 20 km sur cette zone va être réaffirmée auprès des prestataires du chantier. Sans représentant de la Mairie, aucun échange n’a pu avoir lieu sur le mauvais état de la voirie et des interventions possibles pour limiter ces vibrations.

-          - La vitesse de certains camions à l’entrée de la Duret inquiète également les riverains tant pour les vibrations occasionnées que pour les risques d’accrochage des voitures stationnées dans la rue. La encore, les règles de circulation vont être rappelées.

-          - Circulation de camion en marche arrière rue Jospéhine (depuis le Cours Edouard Vaillant). Ce comportement dangereux est totalement interdit et la Cogedim/Dekra vont faire un rappel spécifique sur ce point et imposer le respect du plan de circulation.

-          - Problème de stationnement anarchique des 2 cotés rue Vieillard posant des problèmes de circulation et de sécurité (sortie de secours du Glob) et aussi rue Duret (blocage de sortie de garage notamment). Un certains nombre de véhicules stationnés dans ces deux rues appartiennent aux ouvriers du chantier. La possibilité de garer ces véhicules rue Vieillard sur la parcelle 171  destinée au 3e immeuble Cogedim ayant été refusée à la Cogedim par le propriétaire actuel, il a été demandé à ce que les ouvriers garent leurs véhicules au-delà des 2 rues entourant le chantier afin de limiter l’engorgement des rues.

-          - Certains camions n’utilisent pas les ères de déchargement prévues et stationnent en plein rue pour décharger, bloquant ainsi la circulation. Même si ce phénomène semble minoritaire, les règles de déchargement seront rappelées afin de limiter la propagation de cette pratique.

-          - Il a également été relevé l’intervention de la Lyonnaise des Eaux afin de « déboucher » la canalisation d’évacuation des eaux pluviales qui aurait apparemment été bouchée suite au coulage du béton nécessaire à la construction de l’ère de déchargement des camions rue Duret (hypothèse la plus probable étant donné le type de gravat retiré par la Lyonnaise des eaux).

En terme d’information, DEKRA assure l’affichage de note d’information sur la grille du chantier ainsi que sur la porte du 6 rue Vieillard. Toute communication importante sera également doublée par courrier dans les boites aux lettres des riverains limitrophes du chantier. Enfin, les informations importantes seront publiées sur ce blog permettant ainsi une diffusion maximum des informations.
Dernier point de vigilance, il a clairement été demandé par les riverains que les dérogations aux règles du chantier (notamment les horaires) ne deviennent pas la règle dès qu’un imprévu survient sur le chantier. Le retard pris par tel ou tel prestataire ne doit notamment pas être systématiquement compensé par des horaires de travail (et donc de nuisance) étendus.
Pour conclure, je remercie les riverains de continuer à me remonter tout problème ou nuisance pour que je puisse le communiquer rapidement à Dekra/Cogedim pour intervention. Merci notamment de noter les plaques d’immatriculation lorsqu’il s’agit d’un problème de stationnement ou de circulation de camion. Cela permettra une intervention d’autant plus efficace de Dekra/Cogedim afin de prévenir la reproduction de « l’infraction ».
Pour cela je vous rappelle notre email : riverainsdeschartrons@gmail.com